Acheter

Achat : quelles sont les conditions d’obtention d’un crédit immobilier ?

3 mai 2021
credit immobilier

Les taux ont rarement été aussi bas. Il est donc tentant d’emprunter.
Avant de faire le grand saut, prenez le temps de vous pencher sur les conditions imposées par les banques pour accéder à un crédit immobilier selon votre profil et votre situation actuelle :  CDD, CDI, sans apport, etc. 

Nous partageons avec vous toutes les informations.

Crédit immobilier, quelles conditions pour y accéder facilement ?

Pour réaliser votre projet immobilier dans les meilleures conditions en obtenant un prêt immobilier, vous devrez vous assurer de la solidité de votre dossier auprès de l’établissement prêteur. On s’explique…

Une banque exige la plupart du temps au moins 10 % d’apport personnel, ce qui correspond ni plus ni moins aux dépenses entraînées par votre achat immobilier : les frais de notaires plus particulièrement.
Toutefois, gardez en tête que plus votre apport personnel sera élevé, plus la banque sera en mesure de vous accorder un crédit avantageux pour vous. En effet, un apport important sera la signe pour votre banque que vous êtes un bon épargnant. 

Du côté de votre taux d’endettement, ce dernier ne devra pas excéder 35 % de vos revenus mensuels et prendra en compte l’ensemble de vos crédits en cours (voiture, travaux…).
Les banques évaluent leur risque en se basant sur la notion de « reste à vivre ».
Il s’agit de la somme dont vous disposez une fois que la mensualité de votre crédit a été prélevée. Ce montant doit vous permettre de régler l’ensemble de vos charges courantes : alimentation, impôts, etc. 

Crédit immobilier sans apport : quelles conditions ?

Comme nous l’avons précisé plus haut, les banques exigent généralement un minimum de 10 % d’apport personnel pour accorder un prêt immobilier. Il est possible d’obtenir un prêt sans apport en respectant certaines conditions. Sachez tout de même, que le prêt sans apport personnel est la plupart du temps soumis à des taux plus élevés (jusqu’à 0,2 % de plus) que ceux des crédits classiques. Cet écart peut représenter un coût élevé notamment sur une longue période de prêt. Pour bénéficier d’un prêt sans apport, la banque va minutieusement étudier plusieurs aspects. Notamment la gestion de vos comptes bancaires, la nature de votre contrat de travail (avantage aux CDI), le montant de vos revenus mensuels, votre taux d’endettement (crédits en cours) et la somme de votre reste à vivre. Suite à cette mini enquête, votre banque pourra vous proposer des conditions d’emprunt adaptées à votre profil.

Je suis en CDD, quelles sont les conditions pour décrocher un crédit immobilier ?

Généralement, les banques privilégient les salariés en CDI car ces dernières représentent potentiellement moins de risques.

Toutefois, vous avez la possibilité d’accéder à un crédit si vous êtes en CDD. Pour ce faire, vous devez impérativement prouver votre solidité financière sur le long terme pour être dans les petits papiers de votre organisme prêteur. Nous tenons à préciser que selon le type de structure pour laquelle vous travaillez peut influencer l’obtention de votre prêt. En effet, tous les CDD ne sont pas logés à la même enseigne. Globalement un CDD dans la fonction publique ne rencontre pas de difficultés particulières pour emprunter. Vous pourrez même bénéficier d’offres spécifiques en termes de taux ou de garanties. Les choses se compliquent si vous êtes en CDD dans le secteur privé. En effet, certaines banques se penchent sur votre profil : durée de votre contrat, nature de votre activité, expérience, etc.) alors que d’autres établissements ne prendront pas cette peine et refuseront votre votre candidature directement.

Gardez toutefois en tête, que plus la durée de votre contrat est longue, plus vous aurez de chance d’emprunter. Vous aurez également un réel avantage si vous enchainez les CDD de manière ininterrompue dans le même secteur d’activité. Cela prouve à votre banque que vous évoluez dans un domaine dynamique et que votre risque de vous retrouver sans emploi pendant une longue période est plutôt faible.

Lorsque vous êtes en CDD, acheter en couple avec un(e) conjoint(e) qui est en CDI reste une option sûre pour obtenir votre prêt immobilier.

Le contrat idéal pour obtenir un prêt immobilier : le CDI

Si vous êtes salarié en CDI et que vous n’êtes plus en période d’essai depuis plus de 2 mois, vous n’aurez normalement pas de difficultés pour emprunter. Vous devez toutefois respecter certains critères. En effet, la mensualité de votre crédit ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. De plus, et le “reste à vivre” doit être suffisamment élevé pour assurer le fonctionnement de votre foyer.
Notez également que si vous êtes locataire, la différence entre votre loyer actuel et votre mensualité d’emprunt future ne devra pas être trop élevée. Précisons que certaines banques vont également juger votre secteur d’activité.
Les banques font également plus facilement confiance à des personnes qui travaillent dans un secteur en pleine expansion. Si au contraire, votre activité est dans un domaine en récession, vous aurez peut-être un crédit moins avantageux que si vous travaillez dans un secteur porteur. 
Si votre CDI est récent, vous pouvez débuter vos démarches pour obtenir votre prêt. Toutefois, si votre salaire a été réévalué à la hausse en passant en CDI, il est préférable de patienter 3 mois avant de faire votre demande de crédit. Cela afin que la banque prenne en compte vos nouveaux revenus : cela vous permettra d’obtenir des conditions d’emprunt plus intéressantes.

D’autre part, dans le cas où vous venez de signer votre CDI, il vaut mieux attendre la fin de votre période d’essai avant de faire votre demande de prêt immobilier.

Vous recherchez un bien ?

Partagez cet article Office Immo :)
error: Ce contenu est protégé.