Vendre

Comment fixer le bon prix de vente pour son logement ?

7 avril 2021
fixer le bon prix de vente pour mon bien immobilier

Fixer le bon prix de vente : celui du marché, est essentiel pour vendre votre logement dans les meilleures conditions.
Comment vous y prendre pour estimer la valeur de votre habitation ?
Voici nos conseils.

Fixer un prix juste vous garantit de vendre votre logement plus rapidement

Pour estimer la valeur de votre logement, il est essentiel de vous intéresser au marché immobilier de votre secteur. Comme tout produit, votre bien est soumis à la loi de l’offre et de la demande. Ce sont des informations fluctuantes qui doivent être étudiées à l’échelle de votre quartier. C’est en vous basant sur cette étude que vous serez en mesure de fixer le bon prix de vente.

Pour ce faire, vous devez donc étudier les ventes qui ont été réalisées autour de chez vous ces derniers temps.

Il faut ensuite comparer votre bien et analyser son positionnement par rapport à la moyenne de votre quartier.

C’est souvent difficile et il faut faire preuve, ici, d’objectivité. En effet, en tant que vendeur, on a tendance à sur-estimer son bien par rapport à celui des autres.Le plus simple est de se positionner du point de vue d’un acquéreur afin de lister les points forts et les points faibles de son logement.

Vous trouvez que ces données vous sont défavorables ? Sachez que votre bien ne pourra se vendre qu’à un prix juste, et non surestimé !

Attention !

Beaucoup de vendeurs manquent d’objectivité. Ils estiment le prix de vente de leur logement en fonction de son prix d’achat et du coût des travaux réalisés. Notez que cette méthode n’est pas précise. En effet, la valeur d’un bien peut varier entre le moment de l’achat et celui de la vente. De plus, la valeur sentimentale d’un bien n’est pas un critère d’estimation de son prix.

Nos agents immobiliers connaissent parfaitement le marché à Besançon et Pontarlier.
Il seront en mesure de vous fournir une estimation fiable qui vous permettra de vendre plus vite au meilleur prix.

Les critères essentiels pour estimer la valeur de votre logement ?

Une fois l’étude de marché réalisée, vous devez vous concentrer sur les critères à prendre en compte pour fixer le bon prix de vente. La loi de l’offre et de la demande influence largement le prix de vente. Toutefois, d’autres paramètres essentiels sont à prendre en considération.

Le type de logement : appartement ou maison ?

Cela vous paraît évident, l’estimation entre ces deux types de logement va être différente.

De manière générale, pour un standing équivalent, dans le même quartier, une maison aura une valeur supérieure à celle d’un appartement. En effet, elle va généralement bénéficier d’un espace extérieur privatif.

À savoir : Pour connaître le prix réel de votre habitation et estimer au plus juste sa valeur, faites appel à un professionnel de l’immobilier à Besançon. Les estimations proposées par les agences immobilières sont, pour la plupart, gratuites.

La localisation du domicile

Ville ou périphérie ? Dans quel quartier, ville, village se situe votre bien ? La proximité de votre habitation avec les commodités : commerces, transports, établissements scolaires, sont des éléments déterminants dans l’estimation de sa valeur .

Par exemple, selon qu’il se trouve au centre-ville ou à une demi-heure en voiture, son prix pourra largement varier.

La superficie et l’agencement à ne pas négliger !

La superficie de votre logement est évidemment à prendre en compte lors de l’évaluation de son prix de vente. Toutefois, à superficies égales, l’agencement des pièces peut largement faire la différence entre deux biens de même type. Par exemple, un logement de 50 m² parfaitement agencé peut paraître plus spacieux qu’un autre bien moins fonctionnel de 60 m². Le nombre de pièces, leur fonction est à prendre en compte pour déterminer la valeur de votre bien.

Par exemple, si le logement est spacieux, qu’il est composé de 4 ou 5 chambres mais que d’une seule salle de bain, sa valeur ne sera pas aussi élevée que s’il y avait une deuxième pièce d’eau. En effet, les acheteurs s’attendent à trouver deux salles de bains lorsqu’ils visitent un logement avec 5 chambres. La loi de l’offre et de la demande rentre encore ici en jeu.

Vous devez prendre en considération les attentes de vos acheteurs potentiels et pourquoi pas réaliser des travaux pour améliorer la valeur de votre bien.

L’état général de votre habitation

Un autre critère à ne pas négliger lors de l’estimation de votre logement. Sachez que si votre bien nécessite des travaux importants, tels que la réfection de la toiture, la rénovation du système électrique, ou encore d’autres réparations d’envergure et coûteuses, vous serez amené à prendre en compte ces travaux dans le prix de vente final. Toutefois, vous n’aurez pas à baisser le prix de votre habitation si elle nécessite un simple rafraîchissement ou des travaux de confort personnel. Nous recommandons en revanche toujours à nos clients, de rendre leur bien irréprochable. Car si les acquéreurs ont un coup de cœur immédiat et que votre bien ne nécessite pas de travaux, vous aurez plus de chances de le vendre rapidement.

Les autres critères à prendre en compte

Nous avons cité plus haut les paramètres les plus importants pour vous aider à déterminer la valeur de votre logement.

Beaucoup d’autres vont influencer le montant à fixer pour réussir à coup sûr la vente de votre logement.

  • Les équipements : une habitation dotée de matériel de qualité : électroménager, domotique, etc. pourra prétendre à un prix de vente plus élevé.
  • L’exposition : Un logement exposé plein nord s’avère significativement moins valorisé. En effet, un bien lumineux va attirer de nombreux acquéreurs.
  • La copropriété pour les appartements : l’entretien des locaux communs ou leur état général ont une influence sur le prix de vente du logement. Par exemple, un appartement situé dans une copropriété de standing pourra prétendre à un prix de vente plus élevé que le même appartement dans une copropriété plus basique.
  • L’étage : Les logements en rez-de-chaussée, et dans une moindre mesure au premier étage, sont dévalorisés par rapport à ceux situés plus haut. 
  • La vue et le vis-à-vis : La vue est appréciée par les acheteurs. Une jolie perspective peut faire grimper le prix de vente tandis qu’une autre moins réjouissante (cour sombre, route passante…) peut le réduire.
  • La consommation énergétique :  Le prix de vente d’un bien peut être influencé par des factures de chauffage trop élevées. Notamment pour les logements classés en catégories F et G dans les DPE : diagnostics de performance énergétique.
  • etc.

POINTS CLÉS À RETENIR

Vous l’aurez compris, fixer le bon prix de vente de votre habitation n’est pas aussi simple que cela y paraît. En effet, de nombreux critères doivent être étudiés pour fixer un prix juste et raisonnable qui vous permettra de vendre votre logement sans difficultés.

Ainsi il faut absolument prendre en compte L’offre et la demande sur le marché immobilier 

Vous devez comparer votre bien aux autres même si cela est parfois désagréable

D’autre part vous devez impérativement prendre le temps d’évaluer les caractéristiques propres à votre bien (superficie, état, localisation, équipements…).

Pour être certain de fixer le bon prix, seul un professionnel à Besançon peut estimer au plus juste la valeur de votre logement.

COMBIEN VAUT VOTRE LOGEMENT AUJOURD’HUI ?

Faites-le estimer gratuitement par notre équipe

Partagez cet article Office Immo :)